Accueil > Histoire de l'automobile au Japon > Annexes > Le tramway

Histoire de l'automobile au Japon

Le tramway

 

Histoire de l'automobile au Japon

Préhistoire
  1603-1868 A l'ère Edo
  1868-1897 Restauration Meji
  1898-1909 A l'aube du XXe siècle

Premières automobiles
  1902-1922 Les débuts, avant 1923
  1923-1929 Années 20
  1930-1939 Années 30
  1930-1939 Protectionnisme

La Guerre
  1937-1945 8 ans de guerre
  1945-1949 L'après-guerre
  1945-1949 Redémarrage
  1949 M.I.T.I.

Croissance
  1950-1959 Années 50
  1960-1969 Années 60
  1970-1979 Années 70
  1980-1989 Années 80
  1990-1999 Années 90

Le miracle économique japonais
  Le boom Izanagi
  Chocs pétroliers / Accords Plaza
  Eclatement de la bulle

Keiretsu
  Structure pyramidale
  Cas de l'industrie auto
  Déléguer pour se protéger
  Changement de paradigme

Implantation à l'étranger
  La conquête de l'Amérique 1
  La conquête de l'Amérique 2
  Le vieux continent / l'Asie

Années 2000
  Contexte économique
  Contexte social
  Production

Années 2010
  Catastrophes en série
  Dette et démographie
  Production

Annexes
  Palanquin
  Pousse-pousse
  Voitures à chevaux
  Lignes ferroviaires
  Tramways
  Panhard & Levassor
  Locomobile
  General Motors
  Ford
  Salon de Tokyo 1954
  Tremblement de terre de 1891
  Tremblement de terre de 1923
  Tremblement de terre de 1995
  Tremblement de terre de 2011

Références

 

Le premier réseau de transport public urbain de Tokyo est composé de tramways tirés par des chevaux.

La ligne Shimbashi - Nihombashi est ouverte en 1882. Rapidement elle est étendue pour faire une boucle passant par Shimbashi, Ueno, Asakusa, Asakusabashi, Hongokucho et Nihombashi. Cette ligne traverse le quartier de Ginza.

Ginza est le quartier moderne de la capitale, c'est ici que les grands magasins ouvrent leurs portent, que les cafés à la mode s'installent. Ginza est en quelque sorte l'endroit par où le Japon s'occidentalise. La préfecture de Tokyo compte à cette époque environ 1 millon d'habitants. En 1908, ils sont 2.67 millons !

L'accroissement de la population nécessite des transports publics efficaces. A l'exposition industrielle de 1890, dans le parc de Ueno, est présenté un premier tramway électrique.

Trois compagnies sont créées afin de tisser un réseau dans la capitale. En 1906, 919 trams parcourent quelques 143 km de voies. En 1924, ce sont presque 500 millons de passagers qui empruntent le tram à Tokyo.

Le tramways reste le moyen de transport publique urbain le plus utilisé jusque dans les années 60.

 

Premier tramway hippomobile de Tokyo

Ginza 1882

Tramway électrique à Ginza 1904, Tokyo 1905

Si les tramways ont disparu des rues de la capitale au profit du métro, on en trouve encore dans d'autres villes de l'archipel. Par exemple à Hiroshima, il circule des rames de différentes époques (2006).

 
 

Page d'accueil - Contact