Accueil > Histoire de l'automobile au Japon > 1990-1999 Années 90

Histoire de l'automobile au Japon

1990-1999 Années 90

page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - ...

Histoire de l'automobile au Japon

Préhistoire
  1603-1868 A l'ère Edo
  1868-1897 Restauration Meji
  1898-1909 A l'aube du XXe siècle

Premières automobiles
  1902-1922 Les débuts, avant 1923
  1923-1929 Années 20
  1930-1939 Années 30
  1930-1939 Protectionnisme

La Guerre
  1937-1945 8 ans de guerre
  1945-1949 L'après-guerre
  1945-1949 Redémarrage
  1949 M.I.T.I.

Croissance
  1950-1959 Années 50
  1960-1969 Années 60
  1970-1979 Années 70
  1980-1989 Années 80
  1990-1999 Années 90

Le miracle économique japonais
  Le boom Izanagi
  Chocs pétroliers / Accords Plaza
  Eclatement de la bulle

Keiretsu
  Structure pyramidale
  Cas de l'industrie auto
  Déléguer pour se protéger
  Changement de paradigme

Implantation à l'étranger
  La conquête de l'Amérique 1
  La conquête de l'Amérique 2
  Le vieux continent / l'Asie

Années 2000
  Contexte économique
  Contexte social
  Production

Années 2010
  Catastrophes en série
  Dette et démographie
  Production

Annexes
  Palanquin
  Pousse-pousse
  Voitures à chevaux
  Lignes ferroviaires
  Tramways
  Panhard & Levassor
  Locomobile
  General Motors
  Ford
  Salon de Tokyo 1954
  Tremblement de terre de 1891
  Tremblement de terre de 1923
  Tremblement de terre de 1995
  Tremblement de terre de 2011

Références

 

Les années 90 voient apparaître quelques engins exceptionnels, au tempérament de feux. Des voitures destinées à la route ainsi qu'à la compétition. toutes les marques se croient capables de vendre des Ferrari japonaises. La concurrence entre les constructeurs mène à la commercialisation de voitures à la limite du raisonable. Que le moteur soit 6 cylindres ou Wankel, il est gavé par deux turbos et les puissances s'envolent au delà de 300 ch.

Nissan dévoile la NSX, une automobile aboutie et aux performances jamais vues pour une japonaise. Nissan sort la 300ZX qui connaîtra un franc succès. Mitsubishi n'est pas en reste avec sa 3000GT, une réussite moins commerciale. Mazda a fait évoluer la RX-7 en une vraie sportive capable de rivaliser les Porsche. Et Toyota, avec la nouvelle Supra, qui sera la dernière génération, reste au top de la performance.

Avec son nom latin la Gigliato Aerosa s'immicse dans le giron des super sportives. D'un père japonais, le bébé semble bien né, parrainé par une fée telle que Lamborghini. Mais le rachat de cette dernière par Audi aura pour conséquence d'avorter le projet.

Que du bonheur dans cette décennie 90, mais ces supercars orientales disparaissent toutes les unes après les autres avec la crise économique que subit le Japon.

Honda et Suzuki se lancent en même temps dans la mini sportive. Si Honda est spécialisé dans les petites bombes depuis les années 60, ça fait 20 ans qu'elle n'a pas donné de suite. Quand à Suzuki, le segment des Kei Cars est son domaine mais jamais il n'avait produit de roadster sportif. Toute les deux utilisent un moteur 3 cylindres de faible cylindrée, placé en position centrale dans la Beat et sous la capot avant pour la Cappuccino.

Autre supercar, la Nissan R390 GT1 fait ses preuves sur le circuit du Mans où elle obtient une magnifique 3e place en 1998.

20 ans après la S800, Honda donne une suite avec la S2000, digne héritière de la saga des cabriolets sportifs Honda.

Mitsubishi 3000GT 1990

Honda NSX 1990

Nissan 300ZX 1990

Mazda RX-7 1991

Gigliato Aerosa 1991

Toyota Supra 1993

Honda Beat / Suzuki Cappuccino 1991

Nissan R390 GT1 1997

Honda S2000 1999

La région de Kobe subit un séisme
d'une rare amplitude en 1995

page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - ...

Page d'accueil - Contact